Vieille Afrique


Oh ! Mon ami, mon frère, que peux-tu bien faire ?
Pour acquérir cette Terre,  source  de ta misère.
Réveiller les consciences, dissiper l'ignorance
Et enfin voir se lever,  une Afrique retrouvée.

Du fond des favelas,  entends-tu monter ces voix ?
qui réclament du pain, de quoi survivre enfin !
Prétendre à un avenir ou tout simplement grandir
De Lagos à Luanda, oublier un peu le SIDA.

  Oh ! vieille Afrique, tu fais du fric
  pour tes politiques  sur le dos de tes fils
  Oh ! vieille Afrique, tu perds ton âme
  Et tu t'enflammes, c'est là ton drame !

Pouvoir accaparant pétrole et diamants
Donner de l'éducation aux fils de vos nations.
L'Occident tire les ficelles et arme les rebelles,
au gré des intérêts, les peuples sont déplacés.

  Oh ! vieille Afrique,  tu fais du fric
  Pour tes dirigeants , sur le dos de tes enfants
  Oh ! vieille Afrique, tu perds ton âme
  Et tu t'enflammes, c'est là ton drame !


eb-105.jpg 



 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site