Quand je m'en irai



Quand je m'en irai un jour sur la grand route
Laissant derrière moi tous les derniers doutes
Quand sera venu le temps de faire un bilan
De mes rares amours, mes accomplissements
Je penserai alors aux doux regards croisés
Et aux corps de celles où je me suis oublié
De leurs blancs seins dressés que j'ai caressé
Leur bouche et leurs lèvres que j'ai mordillé

Quand je m'en irai un jour dans la longue nuit
Traversant le tunnel reliant la mort à nos vies
Quand je serai tenu de répondre à mon créateur
De ce que j'ai pu commettre comme jolies erreurs
Alors je me loverai délicatement au sein de ses bras
Et avec tendresse, je n'hésiterai pas à l'appeler Papa
Je dormirai le temps qu'il faudra, de longues années
Blotti et serein sous la belle couverture du ciel étoilé



Etoiles
 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site