J'avais des rêves...



J'avais des rêves pour nous deux
Chacun les siens et c'est tant mieux
J'avais des rêves à l'infini
Mais déjà s'approche la nuit

On ne vit souvent qu'un bout de nous-même
Car toutes nos peurs étouffent nos "Je t'aime"
Mais dans tout ce que nous avons accompli
Il y a du divin, du sublime qui nous ravit

On met du temps à exister
On met du temps à être vrai
J'avais des rêves à transformer

On met du temps à échapper
A tous les obstacles rencontrés 
J'avais des rêves à emporter



Reve



  

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×