Complètement sonnet

 

Avoir quelqu'un ou quelque chose à aimer
Une femme ou peut-être m'aime la Liberté
Mais le verbe avoir est souvent bien trop possessif
Et l'on s'y s'échoue comme sur un véritable esquif

Car rien, ni personne ne nous appartient jamais
Il suffit simplement parfois d'apprendre à donner
Et ni bien, ni mal, je crois, ne pourront rien changer
Le tribut de certaines de nos vies est si lourd à payer

Alors, dois-je avoir sur la mienne mille regrets  
Pour tous les verbes que j'ai trop peu conjugué ?
Aimer, apprendre à respirer et à se ressourcer

J'en ai vu partir tant de trains quand je restais à quai
J'en ai lu des quatrains et pleuré des amis trépasser
Que de ma poésie, j'en ressors complètement sonnet



Sonnet

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×