Créer un site internet

On s'enterre

luober Par Le 2021-05-10

Qu'il en faut des années pour apprendre
Qu'il en faut des erreurs pour comprendre
Lorsque la lumière brille enfin tel un phare
Dans nos pauvres vies, il est souvent si tard
Et sur cette Terre des hommes, couverte de ronces 
Sonnent déjà les heures claires où l'on s'enfonce
Parés pour rejoindre les Saints et les Apôtres
Le moment où l'on s'enterre les uns, les autres

Qu'il en faut des moments de solitude, désert rance
Pour parvenir à la sagesse au-delà de la souffrance
Lorsque la nuit vient nous happer de sa gueule vorace
Qu'après, il ne restera de nous pas la moindre trace
Et la Lune qui, de tout là-haut, parfois nous regarde 
Eclairant nos grands cimetières de sa face blafarde 
Se dit : se sont-ils aimés autant que l'a demandé l'Autre ?
Ames, interrogez-vous alors sur l'effet de vos patenôtres



Lune cimetiere2

 

 
×