Guestbook

176 guestbook message(s)

Josette On 2016-11-14

Moins d'une semaine après le "salon d'automne de Saint Paul de Fenouillet" l'univers de "Erwan Bucklefeet " n'a plus de secret pour moi ...La trilogie se dévore avec un plaisir gourmand, j'y ai bien retrouvé ce que je connais de la Bretagne, mais aussi des Pyrénées Orientales tout est vraiment bien capté, les héros deviennent rapidement des amis, sont plus discrètes les âmes, mais qui sait lorsque j'irai lire au dolmen d'Ansignan, peut-être voudront-elles bien me tenir compagnie...je viens de parcourir vos poésies avec plaisir, j'aime assez vos univers, je vous souhaite plein de succès, en attendant un prochain salon.

Serge On 2016-10-25

"M. Luober, bonjour,
Quand j’ai reçu vos 2 livres (tome 2 et 3), j’étais en train de lire un Colette, et j’ai tenu à le terminer avant de commencer votre tome 2. Je l’ai expédié en 4 ou 5 jours ! Encore faut-il vous dire que je suis un lecteur lent ; parce que je tiens à savourer ce que je lis, j’ai gardé mon habitude de lire comme si je lisais à voix haute à mes élèves (je vous ai déjà sans doute dit que j’étais instituteur) et j’avance lentement. Néanmoins, comme votre livre s’est scotché à mes mains, je suis resté moi-même scotché à mon fauteuil samedi, dimanche et lundi. Il y avait bien longtemps que je n’avais pas lu aussi longtemps à la suite, et je me suis même couché la nuit dernière avec un certain mal de tête. Mais quel plaisir ai-je pris à suivre les aventures d’Erwan ! j’ai été abasourdi par le travail de recherche qu’il vous a fallu faire pour écrire votre bouquin, j’ai apprécié au plus haut point votre style alerte, vos phrases bien construites et souvent d’une grande richesse de vocabulaire. Vous avez le don de conter, il n’y a rien à ajouter à ça ! J’ai maintenant hâte de lire le troisième, mais je vais tâcher d’aller un peu plus lentement, pour faire durer le plaisir... Vous avez tout pour réussir une grande carrière. Votre saga devrait faire un malheur ! Et je vous le souhaite du fond du cœur.
Si vous passez un jour par Avignon, faites-moi le plaisir et l’honneur de me passer un coup de fil, ou un courriel, je serais très heureux de vous rencontrer à nouveau (notre première rencontre date de Lussan, mais peut-être l’avez-vous oublié ?). Je vous avais dit que j’étais un fan de Bertrand Du Guesclin (j’ai une collection de livres sur lui, je suis passé à Broon, à Châteauneuf-de-Randon, notamment). Vous savez sans doute que son épouse s’appelait Tiphaine (la première petite amie d’Erwan avait le même prénom, mais à la mode bretonne sans doute ?) et qu’elle étudiait les astres, l’astrologie, qu’elle faisait des prédictions… Voyez comme tout ça me rapproche de vos livres. Mais comme je suis bavard !
Cher Luober, ou Philippe, si vous me permettez, je m’arrête là. Si vous devez vous rendre en un autre salon du livre, prévenez-moi, j’irai vous retrouver avec plaisir.
Cordialement, Serge"

Françoise On 2016-10-04

Les oreilles de Timothée : pour tous ceux qui aiment ce qui n'est pas commun, à lire, vous ne le regretterez pas, faites vous plaisir, achetez le.

Sandrine Léonide On 2016-09-24

Les très belles premières pages d'ERWAN :
Une écriture âpre et rude, technique, masculine, une plume racée et précise, dans la digne lignée de celle de D. Daenincks et de ses frères, qui donne vie à une jeunesse incertaine : Erwan, ses compagnons de fac, les jeunes filles qui captent ses sens et qui soulèvent des questions; à une Bretagne envoûtante où s'ancrent peu à peu des signes inquiétants, évanescents, paradoxaux; au portrait d'une femme d'une humilité certaine, rayonnante, simple et majestueuse à la fois... Argantael, la grand-mère, est là, présente, aimante, douce et sereine veilleuse entre les lignes obscures...

Serge On 2016-09-11

Monsieur Luober, je vous salue.
J’ai acheté le premier tome de votre saga à Lussan, il y a peu, et je viens de le terminer, avec au cœur et dans la tête une certaine euphorie en moi, due à l’immense plaisir que j’ai eu de le lire. J’étais curieux de la réaction que je pourrais avoir après avoir tâté des esprits, qu’ils soient bretons ou autres m’importe peu, et même si mon incrédulité reste totale à l’égard d’un prétendu au-delà et de toutes ‘manifestations’ paranormales, je peux dire que j’ai avalé vos lignes avec un grand intérêt. Nul besoin de croire à tout, n’est-ce pas, la lecture n’est qu’un loisir qui permet de savourer des histoires totalement rocambolesques, et quand l’action est racontée par votre plume, on la suit sans se poser des questions métaphysiques. J’ai particulièrement aimé votre façon de présenter tous ces trucs qui se rapportent aux esprits, aux choses incroyables auxquelles tant de gens s’intéressent (et qui me laissent pantois), j’ai trouvé vos explications particulièrement bien menées, surtout qu’elles ne m’ont pas demandé d’y adhérer. Bref j’ai aimé le premier tome, j’aimerais bien avoir les deux autres ! Vous me direz donc s’il vous plaît si je dois les commander à votre éditeur ou si vous pouvez me les fournir vous-même.

Cathy On 2016-08-25

Bonjour luober, j'ai terminé vos deux recueils de poésie achetés lors de ma visite à Saint-Maximin. Vos mots sont justes et touchent le coeur et l'âme. Merci Poète.

Thierry On 2016-07-09

J'ai eu vraiment beaucoup de plaisir à découvrir les aventures d'Erwan Bucklefeet. Au plaisir lors d'un prochain salon.

Mme Dominique DAVID On 2016-07-04

Après avoir lu tes trois ouvrages de la Trilogie ...,je n'ai eu qu'une envie ...de poursuivre avec toutes tes poésies ....c'est un régal pour moi, et avec hate à lire les oreilles de Timothée... ,je vais passé un superbe été !!!merci et a plus sur de nouvelles aventures poétiques bisous Domi.

Bernadette (link) On 2016-06-11

Je viens de finir la trilogie d'Erwan, je me suis "régalée" car habitant la Bretagne j'y ai retrouvé le mystère des pierres,les envoûtements, l'ésotérisme, les revenants qui hantent en attendant le passeur, ce sont 3 livres que j'ai apprécié car l'écriture d'Erwan nous captive et on ne voit pas les pages tournées, merci pour cette évasion.

Romy On 2016-04-25

Magnifique poème ce -Baudelaire et vous- Que la muse de la poésie vous maintienne longtemps en inspiration et en vie.
Bien à vous,
Romy

Add a message to the guestbook

 

Make a free website with emyspot - Signaler un contenu illicite sur ce site