Une nuque



C'est une nuque sensuelle et magnifique 
Juste posée quelques mètres devant moi
Sans visage, sans âge, elle est magique
Noyée, au sein de la multitude, elle est là

Si proche que je pourrais presque la toucher
Je ne vois qu'elle. Elle seule m'interpelle 
Sous des cheveux rassemblés et dorés
J'aimerais tant lui dire qu'elle est belle

Et cette nuque me parle maintenant
Parmi ces milliers de gens rassemblés
Sous le feu brûlant du soleil couchant
Et, moi seul ici, sais, que je la connais

Car d'un dos fin, elle est prolongée
Et beaucoup plus bas, dans ses reins
J'ai souvent pioché, ouvert un robinet
Déversant en elle, l'eau de mon moulin  

Le moulin de mon coeur, si cher à Legrand
Et qui tourne, tourne pour elle, ma Dulcinée
Moi, le Don QuiChotte aimant et vibrant
Qui, sur cette nuque fragile, pose un baiser



Nuque

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×