Si différente

 

La nature a horreur du vide
Alors je la comblerai, avide
Déclamant les poèmes d'Ovide
Elle guérira toutes mes rides

Au grand festin de l'amour
Pouvoir aimer sans détours
Et revivre notre animalité
Revanche des temps passés

Elle est le feu qu'il faut éteindre
avec l'eau de ma lance à étreindre
Ses mots déclenchent mille saveurs
Telle une muse érotique du bonheur

Ensemble, nous irons crescendo
Amazone,  amatrice de chevaux
Moi, tendre amateur de sagesse
Au coeur de la nuit enchanteresse

Elle sait jouer de son charme
L'écouter, souvent me désarme
Pourtant je sais qu'elle donnera
Tout son corps et bien plus que ça


Elle a une voix qui me charme
Avec quelques traces de larmes
Elle a une voie qui me tente
Et je la trouve si différente



Muse erotique


 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×