Quand mes deux vies...



Quand mes deux vies seront devenues antinomiques
Que mes devis auront atteint des sommes astronomiques
Je m'allégerai du poids de l'une d'entre elles
Sans faire de bruit, sans faire d'étincelles
Déposant le pesant fardeau qui m'encombre
Car l'âme atterrit, alitée, est bien sombre  
Si malade que la spiritualité est à son chevet
Montrant la voie de la guérison, le parler vrai
Ainsi, un jour, il faudra la délivrer de ses sous, France
Et qu'elle accepte ce dépouillement comme une chance
Certains franchissements, certains pas, sont difficiles 
Car nos attachements, nos habitudes ne sont pas dociles
Il faut pourtant y arriver au rythme de nos volontés
Ecouter le doux chant de nos âmes, de toute éternité
Alors quand mes deux vies seront devenues incompatibles
Je me détacherai de l'une d'elles, devenue trop prévisible
Je déploierai mes ailes et ma vie ne sera plus qu'un long été
Avec moi, je serai en accord, sage, défait pour enfin respirer 



Deux vies

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×