Plumes célestes



Filles indomptables des vents heureux 
Arrachées à l'oiseau lyre ou à l'ange bleu
Vous posant où cela prend tout son sens
Au pied de celui qui guette sa renaissance
Des lointaines contrées messagères du ciel
Et au Zénith de nos questions existentielles
Vous apportez alors les réponses de cette Terre
Pour que les coeurs purs avancent ou espèrent
De toutes vos couleurs nous tirerons conclusions
Ou simplement quelques nouvelles directions
Et les yeux tournés vers la profonde nuit éternelle 
Nous sommes pris du vertige d'être aimé de Gabriel



Plumes 
 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×