Mes ancêtres



Mes ancêtres me transpercent le corps et l'âme
De flèches de feu trempées dans les flammes
Du carquois pendant à leur côté ils me décochent
Ces pointes acérées dont ils ont empli leur sacoche  
De leur force, leur peur, leur joie et leur faiblesse
Je ressens tous ces rêves, ces failles, ces détresses
Tout ce qui fait pencher la balance, poids du passé
Au travers du temps sans cesse renouvelé, rejoué
Le fléau qui alourdit mes poches et c'est moche
Je suis la cible, victime de l'indicible anicroche
Tous ces fantômes qui chaque nuit nous carressent
Derrière mes ans être fort pour qu'enfin je renaisse
Et le vent des tourments mumure à mes pauvres oreilles
"Voilà les bagages, l'héritage pour remplir ta corbeille" 



Sebastien




 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×