Les amours perdus

 

Tous les amours perdus, dites-moi donc quand ils reviennent ?
Ces traces de pas laissées sur l'ocre et la terre de Sienne
Toute la profondeur des regards et les sourires complices
Disparaissent-ils à jamais au profit d'autres gestes factices ? 

Quand nos âmes doutent et ne trouvent plus leur place
Que nos corps dorment dos-à-dos, sans briser la glace
Que le froid dans nos coeurs se fait de plus en plus intense
Que nos rêves et nos vies sont séparés par un ravin immense

Tous les amours éperdus, dites-moi donc quand ils renaissent ?
Ces grâces du ciel qui nous ont transportés à la rue des Abbesses 
Quand on ne sait plus vraiment où chercher, où donner de la tête
Pour retrouver où l'on a rangé son coeur, ses désirs et le reste




Amours perdus

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×