Le poids des pensées



Quand le poids des pensées alourdit tous nos jours
Que les heures de ce monde s'écoulent sans amour
La vie oppressante devient un fardeau bien pesant
Et on recherche un sens tandis que passent les ans

Quand nos pieds s'enfoncent dans les sables mouvants
Que plus rien n'est stable et que tout glisse doucement
Que nos idées s'échouent telles les vagues sur le rivage
Que l'on ne s'appartient plus, que les autres font barrage

Alors, je plonge en moi, dans ces profondeurs abyssales
Pour y noyer mes chagrins, les pieds alourdis d'une dalle 
Où est gravée en lettres de feu et en lettres de larmes
Tout ce qu'il reste pour lutter en mon sein comme arme

Et là, au fond de cet océan virtuel, chargé d'idées noires
Une lumière apparaît parfois, teintée aux couleurs d'espoir
Particules d'amour divin, rêve du doux regard d'un femme
Je prends conscience de ce qu'il y a de beau en toi, mon âme



Pensees poids


 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×