La fille du sorcier


 Mon voisin, ce sorcier, m’a jeté un sort
Depuis qu’avec sa fille je sors.
C’est un adepte du vaudou,
Enfin, un truc pas de chez nous.
C’est pour moi une étrange vie
Que d’avoir un beau-père dans la magie.
C’est un père un peu trop abusif
qui est jaloux que sa fille ait l’œil vif.

Depuis lors, je croise tous les chats noirs
Et je brise tous les miroirs.
Quand une tuile tombe d’un toit,
Surtout ne vous effrayez pas,
Elle m’est forcément destinée.
Je ne sors plus sans mon casque blindé.

Dans la conjoncture actuelle,
J’évite de passer sous les échelles
Et j’interdis les parapluies
A l’intérieur de mon logis.
J’ai même lesté ma salière
Pour éviter les disputes grossières.

Quand la chance crie son nom, c’est plus moi qui réponds.
On m’a lancé une malédiction jusqu’à la septième génération.
Qu’importe les maux et les souffrances,
si la fille du sorcier m’accorde sa présence.


eb-70.jpg

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×