Il n'y a pas d'écrits vains



Dans ta vie, si pâle et éteinte, un phare, elle allumera 
Cette femme t'a promis la lumière, annonça Candela
Et de tout son amour, elle réduira tes fractures
Infirme hier, aujourd'hui heureux, a dit Epicure
De tes maux et pour mémo, elle coupera net le ruban
Pour cela, tu seras fort pour deux, ajouterait Vauban
Toi, tu seras de son coeur le doux gestionnaire
Elle se nourrira de tes mots, tel un Baudelaire
Tu lui apporteras ta merveilleuse sensibilité
Elle sera ta muse, et tu seras son Mallarmé
Et, même si mal armé, on sait taire son ego
Tu lui réciteras tes vers à la façon d'Hugo 
Alors, lâche prise, aède, si tu te veux écrivain
Ecris donc librement avec ton coeur sur la main 
Alors, sache poète, qu'il n'y a pas d'écrits vains
Si tu es harmonie, elle t'écrira je t'aime, demain



Ecrivain
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×