Il fallait dans ma vie

 

Il fallait dans ma vie ce féminin sacré
Cette créature sublime qui sache m'aimer
Il fallait dans ma vie ta belle sensibilité
Qui sache révéler toute mon intériorité
Il me fallait récolter un jour les fruits dorés
D'une vie passée, sans jamais se renier 

Le reflet de tes yeux verts en ce si doux hiver
A éclairé tout l'univers de mon âme solitaire
L'éclat de ton regard qui perce le brouillard
 M'ouvrant le clapier et l'autre côté du miroir 

Il me fallait partager ton intimité 
Toucher notre ciel et enfin exister
Il fallait me perdre dans tes yeux 
En parlant pouvoir dire "nous deux"
Tu es mon équilibre, mon harmonie
Oui, il te fallait entrer dans ma vie


Le reflet de tes yeux verts en ce si doux hiver
Tes sensations comme une liste à la Prévert
Au réveil du lapin, prendre le thé à tes côtés 
 Et comprendre enfin ce que c'est qu'aimer 



Alice lapin

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×