Couleur chair


Emportés par foie parfois, elixirs, désirs et faiblesses
Préférant aller à con, fesse, se griser de vin de messe
De mon hardi goupillon dressé, j'agrandirai ta blessure
Voir en couleur chair, mélanger ton huile à ma peinture
Le bien, le mal, la roue, le pal, nos corps et coeur en panne 
Diable d'hommes s'arc-boutant, les anglais avec la Jeanne
Les vents, Gilles de Rais souffle sur nos corans lassés
Et l'habit bleu a versé au fond du ciel ses nuages épais
Tu as tort à relire sans cesse les imparfaites écritures
Ainsi, le temps plié fait au fond de l'espace sa courbure
Religions dont tu n'as cure se nourrissant de la baie mûre 
Jouant avec l'histoire, la vérité, comme autant de ratures
Je serai très franc ma soeur, je ne serai pas franc-maçon
Et nous irons en voyage sur la lune, ensemble à l'unisson​
Alors je te crucifierai à la rose croix du plaisir éternel
Aime-moi, aie foi en moi, tu verras s'ouvrir grand le ciel



Nus enlaces

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×