Cette vie ne veut plus de moi



Cette vie ne veut plus de moi
Ou c'est plutôt l'inverse, je crois
Elle me bouscule assez souvent
Et mes rêves, elle malmène tant

Cette vie nous laisse pourtant le choix
Il suffit parfois de se battre un peu contre soi
Car nous sommes notre ennemi et notre allié
C'est notre propre obscurité qu'il faut éclairer

Cette vie gris pâle que je vois défiler
Et toutes ces peurs que je dois affronter
Pour construire une stratégie intérieure
Afin de supporter ma mise en demeure

Cette vie féroce et toutefois si merveilleuse
Cette galaxie, cet univers, cette nébuleuse
Ce grand fauve carnassier qui nous avale
Et nous recrache, digérés, matière fécale

Cette vie, cette envie qui nous tiraille
Ce chemin que l'on cherche, cette faille
Qui durant des années en nous se dissimule
Tout au fond de notre âme en prise de recul

Cette vie s'écroule sous le poids
De mes douleurs, de mes froids
Elle m'interpelle, elle me secoue
Elle me blesse, me roue de coups 

 Cette vie de solitude, ce défi permanent
Où l'on a tant envie de crier "Maman

Prends moi dans tes bras à présent
Dans ta mort, tu me manques tant"



Maman pepe moi reduit

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site