Aujourd'hui et avec mes maux d'hier

 

Sur la belle route de deux mains
Je crois en avoir serré tout plein
A pied, en voiture, en bateau
Sur chemins, routes et canaux
Paix dans les arbres et la nature
Car trop d'agitation me sature 
Je me suis parfois prêté au jeu
Mais je suis sauvage, sacrebleu
Élévation du poète vers les cimes 
Je m'attache souvent à ma rime
J'ai jeté l'ancre dans les cieux
Comme une bête à bon Dieu
J'ai suivi de petits nuages
Même en prenant de l'âge
Pour que souvent le temps soit beau
Pour dire que mon "âme était haut"
J'ai fait des erreurs dans mes mots
Mais je ne suis pas homme de réseau
Je fuis toujours ce qui nous dévore
Juste adepte de quelques égrégores
Tel Adam, j'Eve à cul, l'air mort
Occis, gêne vicié, il est trésor
L'heure du repos et de la sieste 
Quand l'impôt a fini son assiette
Dans mes absences emplies de rêves
Je vais jusqu'aux racines, puiser la sève
Et même si ma canopée est plus légère 
Avant que demain ne survienne l'hiver
Aujourd'hui et avec mes maux d'hier, 
D'emplir mes feuilles, il y a matière 




Mots hier

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×