Au festin de la vie



Au festin de la vie, me repaître des mets, quel délice
Boire à la coupe éternelle, vider entièrement le calice
Et, au chevet de mes longues nuits, espérer l'insomnie
Pour enfin épuiser mon corps si débordant d'énergie
Mu par une force invisible, j'irai conquérir ton coeur
Cible si difficile que je vise de mes flèches de douceur



Festin

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site